Défense du littoral corse : le "grand Sud".

Publié le 10 Septembre 2008

Bonghjornu,


Les falaises calcaires de Bonifacio.


L'émission Thalassa du vendredi 12 septembre 2008 consacre 2 sujets à la Corse :

- le premier est consacré au problème de l'amiante environnementale en Haute Corse (mine de Canari à ciel ouvert, pas de lieu de stockage des débris amiantifères, mise en danger des populations). elle intéresse les étudiants qui réfléchissent sur le thème de cette année à l'ENS/LSH : Santé et environnement.

Les plages protégées de la baie de Ventilègne (commune de Figari). Propriété du Conservatoire du Littoral. Le sentier passe le long de ces barrières de protection (ganivelles).

- Le 2ème est consacré à quelques portions du sentier du littoral en Corse
et le doigt est mis sur les problèmes rencontrés.

A voir absolument !

La question de la réalisation d'un sentier littoral est parfois difficile à résoudre en fonction des intérets particuliers.
Le libre accès du public au littoral est garanti par la loi et le Conservatoire du Littoral fait son possible pour aménager les terrains lui appartenant et les rendre praticables et durables. Le problème des sentiers littoraux est celui de l'accès des véhicules et en particulier des véhicules tout terrain.

Le panneau en 2006  (arraché depuis...) présentant le projet de réhabilitation du littoral à Figari


La tendance actuelle en matière d'aménagement est de créer des aires de stationnement en retrait du trait de côte et d'inciter les visiteurs à se rendre à pied sur les plages ou de découvrir à pied ou en vélo le sentier du littoral. En Corse du Sud les baies de Figari et de Ventilègne  (proches de Bonifacio) ont fait l'objet d'un aménagement conséquent qui sert de modèle.
Le sentier littoral le long de la baie de Ventilègne (Corse du sud)

A proximité de ces terrains du Conservatoire du Littoral, le tracé du sentier est contesté et le rôle des élus est mis en cause.


Le Capineru (Pianotolli Caldarelllu) : le sentier et son tracé sont ici contestés et en voie de discussion. Les intérets particuliers se heurtent à l'intéret public et les mouvements de défense de l'environnement mènent une action défensive.


L' Association U Levante défend l'environnement et plus particulièrement le littoral corse.



Pour suivre l'actualité de la défense du littoral corse :
Rendez vous sur ce site : Amnistia

La plage d'Erbaghju (commune de Sartène) près du Lion de Roccapina.

Pour comprendre le rôle des élus et leur influence sur l'élaboration des plans d'aménagement de la Corse
Rendez vous là :


« Le 24 juillet 2008, le projet du Plan d'Aménagement et de Développement Durable de la Corse (PADDUC) a été arrêté par le président du Conseil exécutif. Ce document est stratégique, il aura valeur de Directive territoriale d'aménagement de l'île. La partie la plus sensible de ce nouveau plan concerne le foncier et la cartographie des espaces naturels remarquables du littoral. Rien d'étonnant: dans le désert économique corse, la seule forme de capitalisation possible trouve bien ses sources dans le foncier. Et quelques "seigneurs de la terre", de grandes familles de l'île, attendent avec impatience de faire fructifier leurs biens.

Le sentier du littoral a San Giovanni

Le problème pour eux, bien souvent, ce sont ces espaces déclarés "remarquables" et protégés par la loi Littoral, votée à l'unanimité par le Parlement en 1986. Ces espaces remarquables, devenant de par la loi inconstructibles, aiguisent bien des appétits. Cette loi est devenue un véritable cauchemar pour bien des promoteurs immobiliers. Combien de rêves en béton se sont-ils brisés face à la loi Littoral? Et, combien de promoteurs immobiliers ne rêvent-ils de voir, demain, des terrains situés dans ces zones protégées, proches du rivage, glisser, comme par miracle, dans des espaces ne bénéficiant plus de la protection contre la construction. Le prix de ces terrains, désormais "désanctuarisés", grimperait. Il grimperait en flèche ».


Source :
http://www.amnistia.net/

Le site protégé de San giovanni depuis la tour de figari (sur la commune de Pianotolli Caldarellu)

La suite ici :

Rédigé par François Arnal

Publié dans #geofac

Commenter cet article