Barcelone depuis la Pedrera par Emilie et Ornella

Publié le 7 Novembre 2008


       Barcelone, capitale historique, économique et culturelle de la Catalogne, est la deuxième ville d'Espagne avec 1 605 602 habitants. Celle-ci possède deux langues officielles, le castillan et le catalan. Le catalan demeure cependant le plus répandu, utilisé par 70 % de la population.
    Centre culturel, Barcelone est une véritable ville-musée façonnée par certains des plus grands architectes tels que Antoni Gaudi, Lluis Domènech i Montaner, qui laissèrent derrière eux des chefs-d'oeuvres de l'architecture dispersés dans la ville, s'offrant à la vue des habitants comme à celle des touristes.

    Notre photo a été prise du toit de La Pedrera de Gaudi qui se trouve au bout du Paseo de Gracia, qui prolonge la Rambla, l'avenue principale de Barcelone, le Jeudi 23 Octobre 2008, en début de soirée. La Pedrera, également appelée la Casa Milà est un des monuments les plus visités de Barcelone. Il suffit d'un coup d'oeil pour assimiler ce monument à l'architecte Gaudi qui l'a construite en 1907. Le bâtiment forme un cercle au centre duquel se trouve une magnifique cour intérieure qui offre un puits de lumière. Les appartements, dont l'un d'eux peut être visité, sont disposés de manière à ce que chacun est une vue plongeante sur la cour. Gaudi a non seulement dessiné l'immeuble mais il a également pensé et conçu le mobilier de l'appartement ouvert aux visiteurs. Clou du spectacle, le toit de La Pedrera se présente comme une immense terrasse, imprégnée de la fantaisie de l'architecte, qui offre une vue imprenable sur Barcelone. Tel un terrain de jeu pour enfants, il est possible de déambuler au milieu des cheminées fantastiques et des petits tunnels, tout en admirant le paysage.
    Du haut de la Casa Milà, on peut voir une deuxième création de Gaudi qui n'est pas des moindres : la Sagrada Familia. Cathédrale atypique tant par son architecture que par son financement (en effet, elle est entièrement subventionnée par les dons de particuliers, ce qui explique en partie le fait qu'elle soit encore en travaux), elle domine Barcelone par son immensité. La Sagrada Familia mêle à la fois un style gothique et moderniste. On y retrouve en effet l'influence d' Eugène Viollet le Duc, notamment dans les tours néo-gothiques. La cathédrale est un lieu hautement touristique. Bien qu'encore inachevée, elle se trouve pourtant déjà sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, et a été en compétiton pour devnir l'une des nouvelles Sept Merveilles du Monde.
    Notre photo présente également le quartier de l'Eixample dans lequel sont implantées ces deux oeuvres de Gaudi. Il s'agit d'une extension urbaine de Barcelone, pensée par l'urbaniste Ildefons Cerdà. Ainsi, la Sagrada Familia, conçue à l'origine dans un milieu rural, se trouve aujourd'hui au coeur de la ville. Cela entraîne un contraste entre l'originalité des constructions de Gaudi, et le caractère commun de la ville, avec ses nombreux immeubles, routes et voitures.

    Le paysage est mis en valeur par la lumière du coucher de soleil. La Sagrada Familia, à l'arrière plan, se dessine comme une ombre dans le ciel. Au pied de La Pedrera, l'agitation nocturne s'éveille petit à petit tandis que du toit, une vue paisible et appaisante s'offre à nos yeux. Lorsque l'on se trouve dans les monuments de Gaudi, colorés et fantaisistes, on peut contempler l'effervescence de la ville, en simple spectacteur, presque coupé de celle-ci.
    Dans ce paysage urbain, les deux monuments décrits surprennent par leur originalité. Presque intrus, irréels, ils semblent en décalage avec le reste de la ville. Et c'est pourtant cela qui constitue l'identité de Barcelone : au milieu de bâtiments communs se trouvent, à la portée de chacun, de véritables oeuvres d'arts. Celles-ci apparaissent presque comme des mirages au sein de la ville. C'est pourquoi nous avons choisi ce paysage, très représentatif de Barcelone, dans laquelle cohabitent, calme et agitation, rêve et réalité.
   


 Emilie L et  Ornella S

Khâgne42 Lycée C Fauriel St Etienne

Rédigé par François Arnal

Publié dans #cartes postales géographiques

Commenter cet article

CARAMBAOLE :0114: 07/11/2008 17:25

bonne soiree et bon week)end,barcelonne ,ville fascinante