Paysage de Barcelone par Elise et aurélie

Publié le 22 Novembre 2008

Carte postale géographique de Barcelone

 

 

 par Aurélia B et Elise L  étudiantes en hypokhâgne du lycée Claude Fauriel de St Etienne (Loire)



Cette photo a été prise le 23 octobre 2008 à 14h46, au sommet du Parc Güell à
Barcelone, grande ville nationaliste de Catalogne (1 605 602 habitants) située sur le littoral
méditerranéen.

Au premier plan, la végétation présente dans ce parc, qui s’étend sur la colline
au Nord de la ville, permet d’établir le pourtour de celle-ci. La ville de Barcelone souhaite, en
effet, entretenir un lien harmonieux entre la nature et son urbanisme. Ce parc est un passage
obligé du tourisme, étant créé par deux principaux architectes : Güell et Gaudi qui
représentent les symboles de la ville par la construction de nombreuses oeuvres notamment, la
Sagrada Familia présente au troisième plan derrière l’immeuble blanc au centre de la
photographie, ou bien encore le Palais Güell, la Pedrera
Au deuxième plan, la périphérie construite au XXème siècle est visible grâce aux
nombreux bâtiments organisés de façon moins symétrique que la ville datant du XIXème
siècle. Cette périphérie accueille les classes les plus modestes de la population ainsi que les
immigrés.
Au troisième plan, nous pouvons observer la partie de la ville construite en damier, au
XIXème siècle par Idelfons Cerda, qui a lancé en 1859, son projet d’extension appelé
l’Eixample, la population augmentant de 28 % par an. Nous pouvons, effectivement,
remarquer à droite de la photographie, deux avenues se prolongeant en direction du port.
Avec des quadrillages réguliers, la cité devait être aérée par des parcs et des espaces verts.
Cependant, la spéculation immobilière aidant, les espaces verts se voient peu à peu grignotés
par des maisons bourgeoises, parfois de style moderniste. A droite, le centre historique de la
ville, construit au Nord du port, à l’Antiquité puis au Moyen-Age, appelé Barri Gótic, n’est
pas compris dans le damier, mais est traversée par La Rambla, qui attire de nombreux
touristes, comme les ruelles étroites et désorganisées. A l’opposé tout à fait à gauche de la
photographie, des gratte-ciels, datant du Barcelone contemporain, ont été érigés de façon à
moderniser la ville pour la rendre plus dynamique, lui offrant de l’emploi et de nouvelles
perspectives d’avenir : économiques, culturelles, financières, industrielles. Barcelone est une
ville entreprenante et audacieuse avec des édifices d’architecture contemporaine
remarquables, dont le plus connu est la tour du nom de Torre Agbar conçue par l’architecte
Jean Nouvel, haute de 142 mètres, que les barcelonais ont surnommé le « suppositoire ». La
photographie nous montre bien l’extension qu’opère la ville : elle devient petit à petit une
ville verticale en périphérie.
Enfin, la mer, qu’on devine au dernier plan, a permis un développement favorisant le
commerce international et le tourisme. C'est l'un des plus importants ports de la Méditerranée,
surtout en matière de transport de passagers. Pendant l'année 2005, les bateaux de croisière
ont transporté plus de 1 200 000 passagers. À côté du port se trouve le Maremagnum qui
comprend un grand centre commercial, un cinéma et un aquarium. Le port est divisé en deux
grandes parties, industrielle et commerciale et se trouve dans le prolongement de Las
Ramblas. En 2004 ont commencé des travaux pour doubler sa capacité à l'horizon 2012.
Depuis 1995, le port Vell offre un large éventail d'activités, que ce soit dans le domaine de la
culture, des loisirs ou bien des affaires. S'y concentrent le Maremagnum, l´aquarium, le World
Trade Center, le Musée d´Histoire de la Catalogne, le Musée Maritime ainsi que le port de
plaisance Marina Port Vell. Le port Olympique a été aménagé à l'occasion des Jeux
Olympiques d'été de 1992.

Rédigé par François Arnal

Publié dans #cartes postales géographiques

Commenter cet article