L'attrait des rivages

Publié le 3 Mai 2006

L’attrait des rivages.



L’attrait que présentent depuis un siècle les rivages de la mer, succédant à la crainte qu’inspiraient ses dangers, ne fait qu’augmenter.
Comme en témoignent les projections de l’INSEE, les études de la DATAR et de l’Institut français de
l’environnement, la pression humaine sur le littoral va s’accroître dans les prochaines décennies sous l’effet combiné de plusieurs facteurs.
 Le plus important tient au vieillissement de la population et à l’évolution de ses modes de vie : abaissement de l’âge de la retraite, réduction du temps de travail et, corrélativement, recherche de
loisirs et de fin de vie sous des climats agréables. Cette recherche est facilitée par les progrès des modes de transports qui placent toutes les façades maritimes de la France à trois heures de nombreuses métropoles nationales et européennes.

 Le recensement de population de 1999 a fait apparaître une croissance de la population dans les onze régions littorales métropolitaines supérieure de 45% à la croissance nationale moyenne, le surcroît d’augmentation étant de 10% pour les seules communes littorales. Avant même l’achèvement des travaux du TGV Méditerranée, l’activité immobilière dans la région Marseillaise avait connu un accroissement considérable. A la croissance démographique nationale sur les côtes, s’ajoutent des flux touristiques également en hausse.
Louis LE PENSEC
rapport parlementaire sur le Conservatoire du Littoral p 8
25/07/01

Rédigé par François Arnal

Publié dans #geofac

Commenter cet article