L'aménagement du Languedoc

Publié le 3 Mai 2006


Entre nature et société, la lecture des espaces géographiques, des territoires* et des paysages**.
Le Languedoc illustre la succession des espaces délaissés, convoités.

* :  le territoire : "Portion d’espace terrestre envisagée dans ses rapports avec des groupes humains qui l’occupent et l’aménagent en vue d’assurer la satisfaction de leurs besoins".
la suite ici

** le paysage : "Défini par le dictionnaire Robert comme une “partie de pays que la vue présente à un observateur”, le paysage constitue une notion fondamentale dans l’approche géographique, comme le sont aussi l’espace, le milieu, le territoire, ou la région".
 la suite ici

La station de la Grande-Motte.

Il s'agit ici d'un aménagement intégré décidé en 1963 par la Mission interministérielle pour l'aménagement du littoral du Languedoc Roussillon.







Les architectes urbanistes ont été réunis autour de Georges Candilis. Le plan d'aménagement reprend une logique simple dans laquelle alternent les espaces urbanisés et les espaces préservés, les zones anthropisées et les zones naturelles.


La plage à l'Ouest de Sète aménagée en 2005.


25 % des terrains furent réservés au tourisme social. L'unité touristique englobe des anciennes structures (Le Grau-du-Roi) et des nouvelles crées ex-nihilo (Port-Camargue).

Le littoral depuis le Mont Saint-Clair à Sète.

Entre Sète et le delta du Rhône se complètent les activités industrielles, portuaires, piscicoles et touristiques. Autour de Montpellier la pression urbaine se sent sous la frome d'un étalement urbain qui menace ces fragiles espaces.

Le site du Grand Travers fait l'objet d'un améangement global :

Objectif de l’opération
Gestion durable de l‘érosion marine, des sites et des milieux.
Etude des conditions de maintien ou de suppression de la route actuelle entre les deux échangeurs.
Réorganisation de l’accès à la plage et du stationnement le long de la voie rapide et aux extrémités afin de restaurer les espaces dunaires qui serviront ainsi de défense naturelle.
Maîtrise des conditions de fréquentation, création de circulations douces.

Valorisation paysagère du site.




 Les politiques d'aménagement sont parfois divergentes et les conflits d'intéret apparaissent (l'aménagement du Grand Travers, les conflits territoriaux de l'agglomération de Montpellier dirigée par le bouillonnant et controversé Georges Frèche).

Rédigé par François Arnal

Publié dans #geofac

Commenter cet article

francois Arnal 18/04/2008 18:25

sophie, tu as oublié delaisser ton adressedommage.

Quignon Sophie 22/03/2008 08:33

Ce site est trés interessant et va beaucoup m'aider je pense. Actuellement en classe de première Es j'effectue mon tpe sur l'aménagement touristique du littoral du Langedoc-Roussillon.Le dossier est bientôt terminé.Je vous laisse mon adresse @-mail si vous souhaité le lire n'hésitez pas! J'aimerai aussi avoir votre opinion sur ce travail.

Lamotte 28/06/2006 19:07

Bonjour, je suis prof d'hg en lycée dans la région parisienne et découvre le site, fort intéressant.
Pour l'aménagement du Languedoc, on peut aussi consulter les archives de l'INA.
Deux séquences particulièrement intéressantes :
"La Grande Motte", 1967 http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=themes&code=C0524206316&num_notice=5&total_notices=6
et "Languedoc, nouvelle Floride?", 1963.  http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=themes&code=C0524206316&num_notice=6&total_notices=6
Paysages d'époque, acteurs spatiaux, opérations d'aménagement, tout y est!!! A ne pas manquer.  
Cordialement, A.L

François Arnal 01/12/2006 11:24

Merci AL pour ce complément d'information.