présentation du cours géo licence préparation CAPES CRPE

Publié le 18 Mai 2006

François Arnal
Chargé de cours
Université Jean Monnet de St Etienne.
Année 2005/2006



Cours de préparation au CAPES/ CRPE : méthodologie.
Le raisonnement géographique : concepts, problématiques, méthodes.

"Tiens toi tranquille, regarde le paysage..."


A qui s'adresse ce cours ?

- Aux historiens principalement mais aussi aux géographes qui s'intéressent à la didactique de la géographie, ceux qui avant l'année du concours s'interrogent sur les contenus, les méthodes et les problématiques géographiques.

L'interrogation est double :

-    méthodologique : quelles épreuves ? comment s'y préparer ? quels documents ? quels croquis ?
-    épistémologique : la géographie qu'est-ce que c'est ? à quoi ça sert ? la géographie a t-elle changé ?

    Paysages du TGV : 260 km/h

L'essentiel est axé sur une étude de cas permettant de réfléchir sur ce qui fait la nature de la géographie, sur les principaux outils abordés dans la pédagogie de la géographie : paysages, cartes et croquis, sur les principaux concepts de la didactique : représentations, acquis, transposition didactique, savoir savant, savoir enseigné. Il permet  de cerner plus particulièrement les principaux concepts de la géographie : espace, territoire, acteurs, aménagement, environnement.

Mes interventions se font en 2 temps

- 12 heures de CM axé sur la réflexion épistémologique et conceptuelle.
- 12 heures de TD pour la préparation du commentaire de documents (pour les historiens au CAPES ou le CRPE) et la leçon (pour les géographes).

Mes 12 heures de CM se veulent un regard différent des heures de cours sur les questions au concours même si le thème traité se rattache au programme (France et Méditerranée en l'occurrence).
Il s'agit à travers un parcours assez libre de faire comprendre ce qu'est le raisonnement géographique et la nécessité de se rattacher aux concepts majeurs qui balisent la discipline.


La grande-Motte

Ce travail oscille entre l'expérience d'un enseignant de lycée (ayant passé plus de 15 ans en collège) , celle d'un auteur de manuels scolaires, d'un enseignant-chercheur en didactique (INRP). Je signale également mon expérience de membre de jury tant au CAPES interne qu'à l'agrégation interne qu'au CRPE et tente de faire saisir la logique de sélection des candidats.

Cette année j'ai axé ma thématique sur la Méditerranée et plus particulièrement sur le littoral du Languedoc,  un peu dans la logique des études de cas au goût du jour dans les programmes de lycée.

Le Grand Travers


1.    Introduction : les problématiques géographiques :


L'imaginaire spatial : géographie des représentations, représentations géographiques.


2.    Le géographe à la plage :

  • Dessine moi une plage
inspiré de P. Haggett : décrire une plage un jour d?été.
Exploitation de ce travail d'écriture pour montrer que tout est géographique si l'on considère la plage comme un lieu et que l'on raisonne en terme d'espace, d'échelle, d'interface, d'acteurs.
  • Raconte moi ta plage :
La plage : un lieu de désir : géographie du désir, désir d'une géographie différente.
Empathie et connaissance des lieux part de l'imaginaire collectif, de la symbolique, de l'attirance (topophilie) ou de la répulsion : (topophobie) .

La plage en été = récit imaginaire ou vécu
Ecriture scripturale ou graphique
Description, imagination, transmission au groupe
Classification d'une information ou d'un discours brut.
Instruments et méthodes d'étude
Documents géographiques exploitables
Thèmes de réflexion, concepts.

La plage de Port Camargue

3.    Un lieu quelque part dans le monde. Les paysages de plage :

Différents lieux projetés :
  • Face à ce paysage , je ressens :
  • Face à ce paysage, je pense à :
  • Face à ce paysage, je m'interroge :
  • Je pense être à... :

4.    Analyse des représentations :

Localisation exacte des plages, utilisation de Google Earth, de la carte IGN (1/100 000 et 1/25 000)
Réflexion à la fois méthodologique et épistémologique sur la variété des plages.
  • Quelle image de la plage avons nous, quelle définition de la plage pouvons nous donner ?
  • Quel regard ?
  • Quelles réponses ?

Analyse formelle
Croquis avec légende
Représentation naïve et spontanée
Vue aérienne, oblique, frontale



5.    Le croquis, le schéma, le système (le géosystème) :


A compléter par  :
Le regard de la géographie physique : la plage et les géomorphologues. (Miossec et les définitions du dictionnaire de P. George).
L'écoumène (Berque), le rapport nature culture, société, espace. ( Bertrand, Lévy)
La découverte ou l'invention des lieux (Knafou).

Un lieu du monde construction d'un organigramme : approche de la géographie systémique.

6.    Géographie et paysages :



7.    Géographie et modélisation :

Modèles géographiques :
structuration de l?espace, modèles généraux, spécifiques, chorotypes
chorèmes .
La chorématique :
A compléter par la revue Mappemonde.
Des modèles pour la Corse ("La Corse, Région d'Europe", Roger Brunet, Mappemonde n° 76, 4-2004, revue en ligne ), pour la Méditerranée, travail sur le schéma, le croquis, référence aux modèles existants.

 



Notions ou concepts abordés :

Nature, espace, territoire, société, environnement, paysage, carte, lieu, imaginaire, distance, géosystème, écosystème, modèle, archétype, représentation, paysage, anthropisation, échelle, acteurs, contraintes,  déterminisme, discontinuités, ressources, polarisation, réseau, maillage, treillage, surface, interface, flux, mythe, diffusion.




Rédigé par François Arnal

Publié dans #geofac

Commenter cet article