conclusion sur l'analyse spatiale et la modélisation.

Publié le 14 Mai 2007

Toute modélisation ou analyse spatiale passe par par :

- une conceptualisation (espace, territoire, réseau...)
- l'élaboration d'une problématique (l'organisation spatiale, la différenciation spatiale, l'utilisation écologique de l'espace).
- la représentation graphique ou photographique
- l'analyse systémique
- l'alternance entre l'approche nomotéthique et l'approche idiographique.



L'analyse géographique conduite autour de la baie de Figari est une étude de cas à vocation épistémologique et didactique.


elle nous a permis de travailler sur  :

  • les outils de la géographie
le paysage, la carte, l'image spatiale, le discours sur le lieu.
  • les concepts de la géographie :
espace, nature, société, territoire, réseau, acteur, échelle, pays, région, environnement.
  • les couples infernaux de la géographie :
objectivité/ subjectivité
naturel/ culturel
sujet/ objet
atout/ contrainte
convoité/ délaissé.



Elle permet de comprendre ce qu'est un raisonnement géographique et systémique et de l'ancrer dans des représentations mentales et graphiques.

L'île, la plage ou le littoral sont finalement des objets  géographiques prétexte à raisonnement géographique.

Rédigé par François Arnal

Publié dans #geofac

Commenter cet article