la pollution sans frontières.

Publié le 28 Novembre 2007

La pollution chinoise vient de l’Occident



Une grande partie du CO2 émis en Chine est due à la production de biens de consommation destinés aux Occidentaux. Une donnée à prendre en compte.
Pour comprendre l’impasse quand laquelle se trouve le débat sur le réchauffement climatique, il vous suffit de jeter un coup d’œil à votre baladeur numérique. La grande majorité des lecteurs MP3 vendus dans le monde sont fabriqués en Chine, où la principale source d’énergie est le charbon. Pour chaque lecteur MP3 fabriqué, environ 8,5 kilogrammes de dioxyde de carbone sont libérés dans l’atmosphère. Au­jourd’hui, ces baladeurs, tout comme des milliers de produits fabriqués dans les usines chinoises, soulèvent une question importante dans le débat sur le réchauffement. Il s’agit de savoir si le gouvernement ­chinois est responsable de la pollution lorsqu’un gadget est fabriqué en Chine par une entreprise américaine puis exporté et utilisé par des ­conso­mmateurs de Stockholm ou de São Paulo.
source  Courrier International d'après Jane Spencer Wall Street Journal


“Comme les émissions de CO2 de la Chine ont augmenté, la Chine est le coupable idéal. Pourtant, la véritable responsabilité de la hausse des émissions chinoises incombe aux consommateurs des produits chinois en Europe, en Amérique du Nord et dans le reste du monde”, explique Andrew Simms, directeur des orientations à la New Economics Foundation, une organisation de défense de l’environnement implantée à Londres.

Le Bangladesh (source NASA)

Si les émissions de CO2 baissent aux Etats unis ou en Europe occidentale c'est grâce à l'externalisation de la production industrielle vers la Chine ou l'Inde.
Avec la mondialisation la notion de frontière vole en éclat non seulement parce ce que les économies sont interconnectées et que l'espace industriel est désormais planétaire et non plus national mais également parce que la pollution n'a plus de frontières.
Le nucléaire de Tchernobyl nous l'avait appris, le réchauffement global nous le confirme,  si la hausse des températures sera ponctuée en fonction des zones géographiques selon une logique fort complexe, l'élévation du niveau des océans sera mondiale...

Rédigé par François Arnal

Publié dans #geofac

Commenter cet article

Selina professeur d'histoire Geographie est de Te 30/11/2007 17:37

Oui c'est super ma collègue avait un livre sur le même sujet ,alors j'ai donc pris le livre est la ! tout etait mal expliquer est les èléve n'y comprendais rien a rien alors je leur est lut votre article en il sont adorer est compris.Merci , car la moitier de la classe a eu des bonne note dans leur controle est je me suis inspirer du paragraphe pour mon bilan . Encore une fois Merci !
Coordinalement : Selina professeur d'histoire Geographie est de Technologie est de Sciences de la vie est de la Terre .

Karim Deserer professeur d'histoire Geo. et Scienc 30/11/2007 17:30

tres  interessant  justement  je me posait cet question, je suis professeur d'histoire Geographie et mes élève travaille sur se travaille mais comme vous le voyer je ne suis pas tres fort en francais .