Carte postale de Delphes par Cédric G

Publié le 23 Septembre 2010

Carte postale géographique

Grèce Juin 2010

 

Delphi

 

Cette carte postale représente le site de Delphes, situé en Phocide, dans le centre de la Grèce. Ce site majeur et incontournable de la Grèce est classé depuis 1987 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

La vue aérienne proposée par  cette carte postale se veut une vue générale du site, intégrée dans son environnement. Il faut rappeler que le site de Delphes a la particularité d’être au pied d’une importante falaise. La situation de Delphes est assez difficile, accrochée au flanc sud est du Parnasse, qu’on appelle les Phaedriades. Les Anciens se sont installés sur le flanc de la montagne, pour des raisons stratégiques, mais aussi pour une question mythologique. L’omphalos présent en dessous du Trésor des Athéniens, sorte de grosse pierre conique sensée représenter le centre du monde dans la cosmologie grecque. Selon le mythe, Zeus aurait lâché deux aigles des points extrêmes oriental et occidental du monde. Au point où ils se rencontrèrent, Zeus aurait laissé tomber l'omphalos, marquant ainsi le centre, le « nombril du monde ».

On voit bien que déjà dès l’Antiquité, le site de Delphes est marqué géographiquement comme un lieu incontournable du monde grec, comme centre du monde même.

 

On peut noter que l’image proposée par cette carte postale est une vue paysagère qui a sans doute été prise depuis le sommet de la montagne qui borde le site de Delphes. 

On peut donc voir le sanctuaire d’Apollon et de la Pythie, véritable cœur du site, par sa forme rectangulaire. Comme le montre cette vue, le site de Delphes  est un enchevêtrement de ruines et d’édifices encore debout ou reconstitués après des tremblements de terre ou des incendies. On remarque très nettement la voie sacrée qui part de la route moderne et monte pour desservir tous les édifices. Il est intéressant d’étudier, ce que permet très bien cette prise, la végétation encore présente. Elle est clairsemée, typique de cette région, essentiellement  constituée d’arbustes, de ifs. Le terrain du site de Delphes est très accidenté, la pierre y est omniprésente, au milieu des édifices et même de la vexation.  Cependant, plus l’on descend dans la vallée, plus la végétation est verdoyante et variée et laisse place a une culture typique du climat méditerranéen : les oliviers qui constituent un véritable océan, vide de toute habitation et dont la culture est une des activités les plus importantes de la Grèce.

 

Ce site est en étage et on peut dire que les Anciens ont su apprivoiser le terrain pour leurs activités religieuses. On peut rajouter que la carte postale ne donne pas un aperçu d’une autre partie du site, la Marmaria et sa fameuse tholos, on peut également voir tout en haut de la carte le stade qui témoignent bien de l’étagement du site et de la maitrise de l’environnement par les Anciens. Enfin, on remarque une « tache » sur la carte, un rectangle blanc moderne, il s’agit du musée de Delphes, où les collections reposent. Ce musée est très bien fait, et s’intègre très bien dans l’environnement, avec des formes simples et épurées, son style contemporain ne dénote, à mon avis pas du tout avec le reste du site, et au contraire, l’enrichi, comme témoignage, vingt siècles après, de nous, contemporains, pour le génie des Anciens.

 

 

Cédric G.

Khâgne 42 Lycée Fauriel

photo prise en Juin 2010

 

D'autres photos du voyage d'étude 2010

Rédigé par François Arnal

Publié dans #cartes postales géographiques

Commenter cet article