Carte postale géographique : vue d’Agrigente depuis le site du temple de Zeus par Astrid.

Publié le 16 Juillet 2011

Carte postale géographique : vue d’Agrigente depuis le site du temple de Zeus .

 


La vallée des temples est située sur la côte sud de la Sicile, à travers les nombreux vestiges datés du VIème siècle avant JC  classée au patrimoine mondial de L’UNESCO en 1997, se distingue l’architecture typique des villes Siciliennes.

 

carte postale geo astrid(1)

Photo Astrid Benzeghiba Juin 2011

 

Cette photo pourrait à elle seule résumer la vision estivale que nous offre le sud de la Sicile. Assis sur des vestiges Grecs sur site du temple de Zeus une partie de la classe profite du peu d’ombre fraiche que nous offre le soleil à son zénith. Le soleil cogne et se reflète sur les vestiges clairs qui nous entourent, plusieurs lézards sortent et tournent autour de notre petits groupe de voyageurs fatigués par la marche et le soleil mais émerveillé par ce cadre grandiose.

La végétation semble avoir repris ces droits et les plantes grasses recouvrent plusieurs pierres. Cette image illustre le paradoxe et le challenges  que représente la conservation des sites antiques. Que faire lorsque la végétation méditerranéenne reprend ses droits sur un site partiellement détruit par les invasions carthaginoises de -406 av JC ?

Ici le parti pris des conservateurs est de laisser une part importante de la végétation au cœur des ruines, tout en assurant une visibilité maximale et une proximité entre le visiteur et les vestiges.

Au troisième plan se dessine la ville d’Agrigente, une ville d’environ 60 000 habitants qui s’est agrandit au cours des dix dernières années. Au moment de la photo la plupart des volets sont fermés pour éviter la chaleur suffocante du mois de juin. L’urbanisation sicilienne est caractéristique, des immeubles de tailles moyennes groupés sur des hautes collines et qui proposent des petites rues pavées à l’ombre fraiche, les toits généralement plats permettent des aménagements en terrasse pour les chaudes soirées. Cette image montre bien l’imbrication des sites antiques et des villes mitoyennes, il n’existe pas de limites entre les acteurs, a fortiori sur une petite île.

Cette photographie montre l’entrée du site, quelques mètres plus loin, après une petite marche sur des pierres qui autrefois appartenaient à un temple majestueux on se retrouve un site totalement différent ou à l’exception de quelques plantes basses rien ne subsiste sur l’emplacement du temple.

 

Agrigente temple Arnal F

Temple d'Agrigente photo F Arnal Juin 2011

 

Cette photo m’a particulièrement plut, tout d’abord, elle incarne l’image d’une Sicile ensoleillée et sauvage qui a su mettre à profit son brillant passé et à construit une identité propre. Mais ce que je retiens de cette image c’est ce qui s’est déroulé au moment de sa capture, toute l’ambiance hors champ. Eloignés du sentier principal, pratiquement allongés sur des pierres qui autrefois bâtissaient un temple immense notre petite équipe d’explorateurs commence à sentir la fatigue dans ses jambes. Malgré, la fatigue, la chaleur et la poussière c’est cet endroit que je retiens. Une promenade au cœur des ruines, une véritable confrontation avec le terrain, cette journée était décidément bien différente que celles vécues au lycée Claude Fauriel.

 

Astrid Benzeghiba

HK42 Fauriel

D'autres photos ici.

Rédigé par François Arnal

Publié dans #cartes postales géographiques

Commenter cet article