Développement Durable et sports d'hiver : est-ce compatible ?

Publié le 29 Novembre 2010

 

Sports d'hiver durables

 

Les pistes du possible

Jean-Pierre Lamic

Collection Écologie

Editions Yves Michel

Mai 2010 - 280 pages

15.90 euros (format papier)

ISBN : 978-2-913492-80-6

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51ormV%2BKnEL._SL500_AA300_.jpg

 

Le tourisme durable peut-il s’appliquer aux sports d’hiver ? Ou bien s’agit-il seulement de “verdir” ce qui peut l’être, tout en poursuivant les politiques d’extension des domaines skiables et tout ce que cela comporte ?

Telles sont les questions de fond posées par cet ouvrage qui constate que, en matière de sports d’hiver durables, il existe nombre de bonnes intentions, mais qu’elles dissimulent souvent des réalités de terrain allant à l’encontre des préconisations affichées.

À travers une argumentation étayée et complétée par une enquête réalisée pour la circonstance, l’auteur analyse dans cet ouvrage les implications directes de chaque type d’aménagement sur les écosystèmes et les populations locales. À travers un historique, une analyse de l’existant et des propositions, il vise à montrer comment on pourrait repenser les sports d’hiver.

Préface de Sylvie Brunel, géographe, présidente de l’Addax: Association pour le développement durable en Afrique et dans le monde.

 


Des associations, des chercheurs s'emparent du sujet tandis que les élus s'organisent pour tenter de répondre à la pression exercée par la société civile.
De nombreuses solutions existent.
Les mettre en oeuvre impliquerait de reconsidérer la question de l'aménagement des territoires et d'associer les «concernés» à une réflexion globale.

Les Estables

La station des Estables dans le Massif Central (Haute Loire) Photo F Arnal


Les amateurs de montagne apprendront à réfléchir et à devenir non plus consommateur, mais consomm'acteur de l'espace naturel dont ils disposent. Les décideurs trouveront des pistes pour un réaménagement durable.

Jean-Pierre tamic est professionnel du tourisme et des loisirs depuis 25 ans, président de l'association des Voyageurs et Voyagistes éco-responsables. Auteur d'un premier ouvrage sur le Tourisme Durable, il est membre fondateur de la fondation de la Maison Alpine du Développement Durable et de l'association TER_RES (Territoires Responsables).

Membre de la commission «écotourisme» du syndicat national des Accompagnateurs en Montagne, il est aussi co-organisateur du Forum National du Tourisme Responsable.

 

 

Tarentaise.jpg

Vallée de Bozel (Tarentaise, Savoie) Photo F Arnal


 

  • Les premières lignes 

Extrait de la préface de Sylvie Brunel

Une usine à neige peut-elle devenir durable ?
Telle est la question essentielle que pose Jean-Pierre Lamic dans ce livre.

Cette question, il la connaît bien : moniteur de ski de formation, il a passé des années à emmener des skieurs sur des pistes désormais damées comme des autoroutes, à dormir dans son camping-car sur les parkings de stations d'altitude qui n'ont jamais su régler la question du logement et du transport des saisonniers, se vouant au tout automobile faute d'avoir su mettre en place des systèmes de transport en commun viables.
télésiège
Il a vu se multiplier les barres immobilières, et les télésièges qui allaient avec
: pour vendre de plus en plus de lits, il fallait construire de plus en plus de pistes. Et pour garantir à une clientèle internationale qu'elle allait bien trouver sur place ce qu'elle était venue chercher, s'équiper en dispendieux canons à neige, alimentés par de tout aussi dispendieux réservoirs, qualifiés pudiquement de «retenues collinaires». Car peu le savent, mais la montagne manque d'eau en hiver. Ce que tout le monde sait en revanche, c'est que le touriste, lui, adore consommer de l'eau, qu'il s'agisse des douches, des spas, des piscines chauffées. Voire du lavage de voitures corrodées par ce sel dont on inonde les routes, afin de lui permettre de gagner la station sans pneus neige, sans réaliser les dégâts que cet épandage cause à l'environnement.


lac neige artificielle

Lac  de retenue collinaire pour l'enneigement artificiel à l'Alpe-d'Huez (Oisans, Isère). Photo F Arnal

 
Premier pays au monde pour le nombre de stations de sports d'hiver
, la France est aujourd'hui confrontée à un défi essentiel : comment rendre durables ces stations d'altitude menacées aujourd'hui par le changement climatique, qui risque de leur faire perdre leur unique pôle d'intérêt, la mono-industrie du ski de montagne, alors qu'elles se sont précisément organisées autour de cette seule activité ?

 

 

Oisans-.jpg

Villar d'Arène en Oisans (Isère) Photo F Arnal

AU SOMMAIRE

 

1. Les sports d’hiver

 

– Petit historique des sports d’hiver

– Les activités liées aux sports d’hiver : problématique et état des lieux

Le ski nordique - La balade et la randonnée - La luge - La raquette à neige - Les pratiques alternatives de glisse liées au ski - Les sports de glace - Le Paret - Le bobsleigh

 

– État des lieux de l’industrie des sports d’hiver

Activité de services ou industrie ? - Les stations de montagne - L’habitat et l’offre d’hébergement - Les domaines skiables - Le parc de remontées mécaniques - Les investissements sur les domaines skiables - Le confort des remontées mécaniques en question - La neige de culture - Le maître mot des stratégies commerciales : la concurrence - L’accidentologie sur les domaines skiables - Le sel de déneigement sur les routes

 

– L’aménagement du territoire : une notion oubliée

Le déficit démocratique - Du problème de la gouvernance - Les déficiences de l’intercommunalité -L’absence de planification - Les paysages - La notion d’aménités - La pérennité des aménités: un réel enjeu

 

2. Quelles pistes devrait-on suivre pour des sports d’hiver durables ?

 

– Étudier les attentes des clientèles

Pourquoi réaliser une enquête sur les attentes des clientèles de proximité? Comment fut réalisée l’enquête sur les attentes des clientèles de proximité ? Les résultats de l’enquête

 

– Reconsidérer le développement des territoires

La Charte nationale du développement durable des stations de montagne - La Convention alpine - La Directive Territoriale des Alpes du Nord (DTA) - La DTA ne convainc pas les maires des stations de montagne - La refonte du champ d’application des procédures d’autorisation des unités touristiques nouvelles - Le Comité 21 - Les Agendas 21

 

– Les facteurs et acteurs importants du changement

Le réchauffement climatique Les transports par rail et par câble - Les labels et certifications - Les concernés

 

– Les pistes du possible

La gestion des déchets - La gestion énergétique - La gestion et le partage de l’eau - La mobilité - L’utilisation et le management de l’espace - Impliquer les équipes, les clients et les communautés d’accueil - Les achats responsables - La mutualisation des compétences - L’ancrage territorial

 

Courchevel

Courchevel et ses canons à neige (Savoie) Photo F Arnal

 

Informations complémentaires

 

Présentation de l'auteur (fonction à la date de publication)

Jean-Pierre Lamic est moniteur de ski et accompagnateur en montagne diplômé. Il est président de l'association des Voyageurs et voyagistes éco-responsables.

 

Mots clés

stations de sports d'hiver durables, tourisme durable, montagne

 

 

 

Du même auteur, nous vous proposons

Tourisme durable : utopie ou réalité ? Comment identifier les voyageurs et voyagistes éco-responsables ?

Tourisme durable : utopie ou réalité ? Comment identifier les voyageurs et voyagistes éco-responsables ?

2008 - Jean-Pierre Lamic

Rédigé par François Arnal

Publié dans #geofac

Commenter cet article