Le Corbusier à Firminy par Amandine

Publié le 6 Janvier 2010

 

 

Le Corbusier à Firminy

compte rendu de visite sur le site Le Corbusier de Firminy (Loire) par  Amandine

Lettres supérieures (HK)

 

 

Firminy Le Corbusier 2009-04 

 

Le paysage peut être défini comme « une vue d'ensemble que l'on a d'un point donné » (Grand dictionnaire Encyclopédique Larousse 1984) ; ici le « point donné » serait alors le site du Corbusier. Quatre architectes vont créer un nouveau quartier, Firminy-Vert avec, pourrait t-on dire, pour devise « habiter, travailler, se récréer, circuler ».

 

En arrivant nous sommes donc dans une démarche d'espace perçu : l'église laisse perplexe et soulève beaucoup de questions, cela ne ressemble pas une église.

 

Firminy Le Corbusier 2009-15

 

Devant l'Unité d'habitation, on se sent petit et écrasé, on ressent un besoin d'explication. A l'intérieur, le regard change, tout est pratique, bien pensé. En fait le site du Corbusier nous offre un « mariage » d'espaces verts, de logements sociaux, des barres d'immeubles plus longues que hautes et tout un réseau de circulation. Il y a certes « mariage » mais tout n'est pas mélangé, il y a une certaine logique d'aménagement. En effet, les espaces récréatifs, de loisirs sont regroupés au même endroit (le stade, la Maison de la Culture, la piscine, voire l'église).

 

Firminy Le Corbusier 2009-11

 

 

Les aménagements de circulation à l'intérieur de Firminy-Vert privilégient les piétons ; de nombreux chemins ont été créés, des escaliers aussi pour descendre jusqu'aux zones commerciales à l'écart (problème des poussettes). Enfin pour les voitures, les routes sont assez sinueuses ce qui permet de réguler la vitesse naturellement et ainsi cela protège les piétons de nouveau. Ce quartier connait un mélange des genres au niveau habitat : en effet, certes les logements sociaux dominent mais il y a des immeubles « longs », d'autres hauts (le Grand H), ou encore des maisons de particuliers. C'est donc un espace de mixité.

 

Firminy Le Corbusier 2009-16

 

Avec ce site nous pourrait-on pas parler d'artialisation, d'un paysage marqué par l'art, d'une nature transformée par l'art? Oui, lorsqu'on voit l'architecture de l'Unité d'habitation interne comme externe, oui quand on voit l'intégration parfaite entre le stade, la Maison de la Culture et les alentours et puis évidemment l'église Saint-Pierre si particulière. Artialisation du lieu mais aussi notion de pratique : avec l'école maternelle au dernier étage de l'Unité d'habitation, la cour de récréation sur le toit, des appartements très fonctionnels, des étendages pour l'été devant les immeubles et les chemins pratiques.

 

 

Firminy Le Corbusier 2009-32

 

Tout cela conduit à la notion de patrimoine, en effet « cet ensemble […] est aujourd'hui protégé par une Zone de Protection du Patrimoine Architectural ». Plus précisément encore, la Maison de la Culture est classée Monument Historique depuis 1984 ainsi que le stade. Les parties construites de l'église ont été classées Monument Historique en 1996. En ce qui concerne l'Unité d'habitation « seuls les pilotis, façades, école et toit-terrasse [ont été] classés au titre de Monuments Historiques en 1993 ».

 

Mais il y a un autre aspect très important dans l'étude de ce site c'est la notion d'espace vécu. Le guide vit au Corbusier et nous a donc montrés des facettes du lieu que l'on ne soupçonnait pas. En effet, les gens y vivant donnent des noms particuliers aux différents immeubles par exemple ou les enfants jouent dans les étendages les étés. Son vécu en ce lieu (lui) apporte une autre vision de ce site. Un aspect plus sensible, plus humain cadre son étude et ses explications de Firminy-Vert.

 

 

Rédigé par François Arnal

Publié dans #prépa ENS LSH

Commenter cet article

monsieur 42 12/05/2016 21:32

merci je devais rendre un compte rendu sur la visite !

123 13/11/2013 14:53

sssssd