le laurier rose à Osios Loukas : carte postale géographique par Virginie

Publié le 30 Août 2010

 

osios loukas

 

Un laurier rose et une végétation témoins d’un climat méditerranéen nous laisse entrevoir une partie du monastère d'Osios Loukas située en Grèce centrale dans la région de Béotie, dans un cadre exceptionnel, au flanc d’une vallée où se côtoient de nombreux oliviers et cyprès.

 

Fondé au Xème par Saint Luc, haut lieu de pèlerinage au Moyen Age, il compte parmi les plus beaux monastères byzantins du pays et est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.  Entouré de montagnes, le monastère se situe dans un cadre naturel magnifique et idéal pour la retraite spirituelle rechercher par les quelques moines orthodoxes qui y résident encore. Il est en effet le seul élément témoignant de la présence de l’homme sur ce site qui semble coupé du reste du monde.

 

Aucune autre construction n’est visible sur l’immensité de l’espace qui s’étend autour du monastère. J’ai apprécié ce lieu pour le calme et la sérénité qui s’en dégage contrastant ainsi avec la masse de touristes et la pollution qui reste à mes yeux les deux éléments caractéristiques de la capitale grecque qu’est Athènes. De plus il a apporté une touche de diversité à notre voyage essentiellement constitué de visites de sites archéologiques constitués des restes des temples et autres monuments témoins de la grandeur de l’époque Grecque.

L’architecture du monastère n’en est pas moins intéressante. En effet l’association pierre – brique offre aux bâtiments un aspect esthétique original tout en leurs assurant une meilleure résistance aux séismes. En pénétrant dans l’église on constate un fort contraste entre l’extérieur du bâtiment plutôt austère et l’intérieur richement décoré. Cette décoration comporte des mosaïques à fond d’or, des revêtements de marbres multicolores et des peintures sur les murs, les piliers et la voûte. Toute la surface disponible est couverte.

C’est pourquoi je garde de ce lieu un souvenir très agréable d’une part grâce à la beauté du paysage et au silence qui y règne et d’autre part grâce à la richesse architecturale du monastère lui-même.

Une visite que je conseille aux touristes allant en Grèce !

 

Virginie F.

Août 2010 (photo prise en Juin 2010)

élève de la Khâgne 2010 du lycée C Fauriel de St Etienne (42)

 

Les photos du voyage en Grèce des prépas littéraires de St Etienne :

Rédigé par François Arnal

Publié dans #cartes postales géographiques

Commenter cet article