La rentrée sur le PAF

Publié le 29 Août 2007

L'émission  de géographie Planète Terre reprend sur France Culture.



Aujourd'hui : Katrina deux ans après : quels enseignements ?
le bilan de la catastrophe qui toucha la Louisiane en Août 2005,
avec comme invités : Julie Hernandez.  Géographe, Université Jean Monnet, Saint Etienne et Jean-Marc Zaninetti.  Maître de conférence, Enseignant chercheur au département de géographie, Université d'Orléans.



Allez sur le site de France Culture pour suivre les liens sur le sujet.
téléchargez l'émission ou écoutez là en différé.



La semaine prochaine :
émission du mercredi 5 septembre 2007
Les hommes face aux moussons
avec
Thierry Lebel.  directeur de recherche à l'IRD, Programme AMMA et Pascal Terray.  chercheur IRD
les khâgneux ne rateront pas cette émission qui traitera certainement du Monde indien.

Sensible au calendrier des saisons, Planète Terre vous propose de faire le point des connaissances sur un phénomène climatique majeur : les moussons.

Le mot « mousson », apparaît au début du XVII° siècle. Il dérive du portugais qui l’avait lui-même emprunté à la langue arabe. Le mot « mawsim » signifiait « saison, époque fixée », puis, par extension « époque favorable pour le voyage des Indes, dans l’océan indien ». Ce vent tropical saisonnier qui souffle chaque été de l’océan vers le continent réfère à l’Asie en raison de l’histoire des épices, du commerce et de l’extension géographique de l’Islam. Ce tropisme asiatique vient également du fait que, selon le mot de Montesquieu dans l’Esprit des Lois, « la mousson cause, surtout auprès des côtes, d’horribles tempêtes ». Les inondations meurtrières et dévastatrices du mois d’août 2007 en Inde et au Bangladesh en portent témoignage.

La mousson est pourtant un personnage météorologique surprenant. Douée du don d’ubiquité, elle est là où on ne l’attend pas : sur les côtes australiennes, américaines, du Brésil et d’Afrique de l’Ouest. Si sa saisonnalité ne fait pas débat, ses irrégularités et ses anomalies sont aujourd’hui repérées. Ses sautes d’humeurs et ses coquetteries aux terribles conséquences font depuis 20 ans l’objet d’une attention croissante des scientifiques. La mousson ne se laisse pas facilement modéliser ni prévoir. L’anticiper et la connaître est cependant chaque année un enjeu agricole et urbain majeur pour des centaines de millions d’hommes. « Les hommes face aux moussons », c’est la question de Planète Terre cette semaine.


A venir :
mercredi 12 septembre 2007

Les territoires des femmes au Caire et à Téhéran
Gaelle Gillot.  géographe, maître de conférence UMR géographie Cité.
Mina saïdi-Sharouz.  géographe.



Sur France 5 de nombreux reportages sont proposés, enregistrez les et imprégniez vous de l'ambiance des lieux.


A l'occasion des 60 ans de l'indépendance de l'Inde le 15 août, programmation spéciale ces prochains jours sur France 5.


Les rediffusions sont nombreuses et la programmation complexe, se rendre sur le site de France 5 pour chercher les diffusions grâce au moteur de recherche.

"Echappées belles".
Samedi 01 Septembre - 17:51
ECHAPPEES BELLES INDE 1/2
Magazine présenté par Stéphane Bouillaud et Sophie Jovillard, depuis New Delhi puis Agra.
Samedi 01 Septembre 2007 - 20:40
ECHAPPEES BELLES INDE 2/2

Episode : Numero 2
Parmi les reportages :

- Le chemin d'un fakir (Rajasthan). Les fakirs, par centaines, quittent Delhi pour Ajmer. Ils parcourent 400 kilomètres pour le pélerinage de l'Urs. Ces mystiques de l'Islam rejettent tout intégrisme.
- Le temps des chemises (Maharashtra). A Mumbai, la vie quotidienne d'un dhobi consiste à laver le linge sale de la population de 4h du matin à minuit. Vu le manque d'eau et la population (13 millions d'habitants intra muros), le recours des habitants à l'un des 4000 dhobis est inévitable.
 - L'ordinateur et les catamarans (Pondichéry). Une ONG indienne introduit l'informatique dans les villages de pêcheurs. Les avis divergent : vu leur pauvreté, certains préfèreraient qu'on les aide à acheter des bateaux plus solides, d'autres - surtout les femmes - apprécient le pragmatisme des infos données (météo, cartographie sous-marine, etc.).
- Le maître de danse (Orissa). Dans un village du nord-est de l'Inde, dix garçons pré-pubères, sélectionnés pour leur physique suivent l'enseignement d'un vieux maître de 85 ans, pour devenir des danseurs sacrés, des gotipuas.
 - Les ferries de Calcutta (Bengale). La capitale du Bengale, Calcutta, est victime d'embouteillages monstres. Elle est traversée par le fleuve Hooghly. Des ferries, mis en service dans les années 80 tentent de désengorger le trafic des millions de passagers quotidiens.

Le Taj Mahal  par Google Earth.

Encore plus de découvertes !

Cette promenade en Inde, pour le 60e anniversaire de son indépendance, se poursuit avec trois autres documentaires. Dans la collection "L'Inde des jours et des hommes", diffusion samedi à 13.05 d'un film consacré aux Cités, de Pondichéry à Calcutta, et mardi à 15.45 d'un volet sur la place des enfants dans la société indienne. Jeudi à 15.40, Le Saphir du Cachemire, dans la série "A la poursuite des pierres précieuses", lèvera le voile sur les rites et croyances qui entourent le saphir dans la tradition bouddhiste.

Consultez le dossier pédagogique sur le site de France 5

Au sommaire :
A l'occasion du 60ème anniversaire de l'indépendance de l'Inde, education.france5.fr vous propose un dossier spécial pour mieux connaître ce pays : sa démographie, son histoire, son économie et sa littérature.


            Au sommaire,

                     Une carte sur les mégapoles et le niveau de développement économique
                     Les principales dates historiques qui ont marqué le pays
                     Les chiffres clés avec quelques données économiques
                     L'histoire de la littérature indienne
                     Une sélection de livres consacrée à l'Inde, invitée d'honneur du salon du livre 2007




Quelques reportages à enregistrer :


TROIS FAMILLES EN INDE
Samedi 01 Septembre - 13:00
Poussant la porte de trois familles indiennes, de religions et de milieux différents, Roland Cros dessine le portrait d'un pays pris en tenaille entre opulence et misère, modernité et traditions. Une occasion surtout de découvrir à quoi ressemble la vie quotidienne de plus de un milliard d'Indiens.
Documentaire français inédit (2007).
Dans trois régions différentes, dans trois milieux sociaux, trois familles ouvrent leurs portes. L'une de petits agriculteurs tamouls près de Pondichéry au sud, la deuxième musulmane à Kanpur, une ville industrielle de l'Uttar Pradesh au nord et la troisième hindouiste prospère à Mumbai, coeur économique de la nation. A travers leurs témoignages au quotidien, se dessine un portrait de l'Inde d'aujourd'hui.


MUMBAI, LE RÊVE ET LA DÉMESURE
Mercredi 05 Septembre - 01:41
L'ancienne Bombay, rebaptisée Mumbai, est la première mégalopole de l?Inde. Construite sur une île, elle est confrontée à une démographie galopante qui oblige ses citoyens à imaginer de nouvelles solutions de logement. Rencontre avec un architecte et un habitant de bidonville.
Documentaire inédit (2007).


MÈCHES D'OR
Lundi 10 Septembre - 05:45
Perruques, extensions? Le marché de la coiffure fait peau neuve. Sur la route du cheveu, Romain Icard cherche à comprendre les paradoxes d'un monde où les mèches passent d'une tête à l'autre.
Pour satisfaire la mode européenne, les entrepreneurs se tournent vers l'Inde, où des centaines de tonnes de cheveux sont vendues chaque année. La tradition hindoue voue en effet un culte à la chevelure, reflet de la beauté et siège de l'âme. En faire don au dieu Vishnou constitue la plus belle preuve de dévotion.

Documentaire français (2006).
Des milliers de pèlerins viennent faire don de leur chevelure au dieu Vishnou, dans le temple hindouiste de Tirupati, le plus sacré et le plus riche d'Inde. Des tonnes de cheveux qui sont ensuite vendues en Europe pour confectionner des perruques. Cette matière première est devenue très chère dans les pays occidentaux car c'est avec ces cheveux naturels que sont réalisées les plus belles perruques du monde. Ce film s'intéresse à cet étrange marché à Madras, à Paris et à Palerme, en tentant d'en comprendre les paradoxes. Entre mondialisation et artisanat local, visite d'un monde où les cheveux passent d'une tête à l'autre...







Rédigé par François Arnal

Publié dans #prépa ENS LSH

Commenter cet article